jeudi 7 août 2008

Le plus mauvais patron que j'ai jamais eu (pour l'instant...)


Je conseille les lectures des différents blogs du site Harvard Business Publishing.
J'y ai lu notamment un billet de David Silverman sur les habitudes du pire patron qu'il ait jamais eu.

En lisant ce billet j'y ai retrouvé certaines des habitudes du plus mauvais patron (Appelons-le charitablement ConCon) que j'ai eu moi aussi, à savoir le patron de la PME de conseil aux entreprises pharmaceutiques chez qui je suis resté près de 2 ans.

Parmi les mauvaises habitudes relevées par Silverman on trouve :

  • Changer d'avis plusieurs fois par jour
  • Ne pas donner d'explications
  • Modifier les deadlines des projets etc...

Je me suis amusé à relever les habitudes de ConCon qui m'horripilaient et qui finalement ont fait que j'ai quitté sa société :

1 - Dénigrer le travail des autres en leur absence
2 - Vouloir faire "pote" avec ses employés plutôt que d'essayer d'obtenir le respect
3 - Faire porter ses fautes sur certains projets à d'autres (ce n'était jamais la faute de ConCon sir les projets partaient en brioche mais toujours celle de ses équipes...)
4 - Se concentrer sur les heures d'arrivées de ses équipes (il nous cassait les pieds pour que nous arrivions à 9H00 pile, du coup à 18H00 pétantes il n'y avait plus personne...)
5 - Former ses équipes à des outils inutiles en ignorant les demandes de formation de ses collaborateurs
6 - Ne jamais prendre de décision, et plus globalement ne pas avoir de vision stratégique pour son entreprise
7 - Faire preuve d'intimidation physique en haussant le ton lors de réunions (véridique)
8 - Parler hyper fort au téléphone (si si, c'est super ennuyeux quand vous essayez de vous concentrer)
9 - Envoyer les médecins au domicile de ses collaborateurs en arrêt de travail (comment avoir confiance en un leader qui ne vous fait pas confiance ?)
10 - Et enfin la plus incroyable de toute, l'histoire que racontent les anciens à votre arrivée pour que vous sachiez où vous mettez les pieds : ConCon a frappé un des commerciaux (les gouttelettes de sang sont encore visible dans les couloirs).
Mieux encore : ConCon est allé porter plainte au commissariat contre le commercial qu'il avait passé à tabac...(si si!) Évidemment, quand le commercial est allé porter plainte à son tour avec des coquards et les lèvres fendues l'histoire de ConCon a pris l'eau...

Et vous ? Je suis sûr que vous avez dû croiser de mauvais managers, racontez nous quels étaient leurs défauts, pour en rire, pas pour pleurer :-)

7 commentaires:

Ma Vie de Presta a dit…

Ayant un peu de bouteille dans le monde des SSII, j'ai toujours eu deux sortes de chefs : un "manager" commercial côté employeur et le client.
Le plus mauvais manager commercial que j'ai eu sévit dans une SSII du 92. Il se caractérise par un condensé de tous les défauts des managers mais surtout d'une atrophie du paraître.
Au pied levé, je citerais :
-mauvaises connaissances techniques (sauf, peut-être, dans son domaine d'origine...ce qui est quand même la moindre des choses)
-évocation d'arguments d'autorité pour se donner une légitimité technique ("c'est vrai ce que je dis car lorsque j'étais ingénieur chez le Christian Dior des mirocontrolleurs, on faisait comme ça").
-utilisation de la novlangue des managers pour donner l'impression de parler dans un jargon réservé aux initiés
-serrage des poings pour montrer qu'il est super énerve
-fierté de se dire inculte
-manque de charisme

Monsieur J a dit…

Hello Presta,
Peut-on dire que le plus grand défaut de ton manager commercial est un manque de Leadership finalement ?
Sinon pour moi un manager ne doit pas forcément être le plus fort de l'équipe techniquement, son boulot c'est de permettre à l'équipe d'atteindre ses objectifs, et non pas de les réaliser à sa place.

De même ton boss côté client est un client, donc la relation est un peu faussée (on ne peut pas dire à un client ce que l'on voudrait dire à un patron dans sa propre entreprise)

N'as-tu pas un boss technique côté employeur en plus de ton boss commercial ? (ça commence à faire beaucoup de patrons...) Quand j'étais presta c'était comme ça.

magali a dit…

je rajouterais

- qui a une attitude de prof, voire de "maitresse" envers ses collègues (trop de pédagogie fait penser qu'on est retardé)

- qui n'a pas confiance en son équipe, et donc qui ne veut pas déléguer(sauf quand il croule sous le boulot bien sur....)

- qui n'accepte pas les propositions des collègues plus jeunes que lui, juste parce qu'ils sont jeunes ou qu'ils débutent (système de hiérarchisation que lui seul apprécie)

- comme vous le dites, qui se contredit tout le temps (et n'accepte en + pas ses erreurs)!

Voila les quelques traits de caractères de mon ex manager, j'ai depuis démissionné bien sur :-)

Monsieur J a dit…

Et avec ton manager d'aujourd'hui ça va mieux ?

magali a dit…

oui oui ça va beaucoup mieux!!! merci :-)

Vanessa Godet a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Alexis Fassel a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.