mardi 27 janvier 2009

La norme du management de projet (Le défi PMP le retour !)

Deuxième jour de révision, donc deuxième post "défi PMP". Aujourd'hui : la norme du management de projet. Vous vous souvenez de la définition que donne le PMBOK guide du management de projet ? "Le management de projet est l'application de connaissances, de compétences, d'outils et de techniques aux activités de projet afin d'en respecter les exigences".

Il y a donc différentes activités de projet.
Il y a donc des exigences de projet.

Les activités de projet, "y'en a des caisses" me direz-vous. Et vous n'auriez pas tort, fidèle lecteur aussi érudit qu'un Peter Drucker du 21e siècle!
C'es pour cela que, dans un effort de struturation surhumain, le PMI a classé toutes les activités possibles et imaginables de tous les projets en 5 groupes de processus : démarrage, planification, exécution, surveillance et maîtrise et enfin clôture.

Le PMI ne donne pas de règle absolue, mais insite sur le fait qu'il incombe toujours au chef de projet de choisir, en bonne entente avec l'équipe projet, quels sont les processus appropriés et quel est le niveau de rigueur approprié pour leur application.
En somme il existe toute sortes de projets, des gros, des petits, et chacun est un cas particuliers qui demande un enchaînements de processus et d'activités qui lui sont propres.

Le groupe de processus de démarrage est constitué de processus (c'est à dire d'activités qui s'enchaînent dans le but de produire un livrable projet, un produit ou un service) qui facilitent l'autorisation formelle de démarrer un nouveau projet ou une nouvelle phase de projet. Cette phase est importante, c'est là où le groupe projet se soude et se sent impliqué.

Le groupe de processus de planification permet de planifier (c'est pô vrai ?!) et conduire avec succès un un projet. A cette étape on fait le plan de management de projet, qui est, en quelque sorte, le business plan de votre projet; comment vous le voyez se dérouler, quels sont les actiités que vous allez mener pour produire l'objectif final et comment vous aller les intégrer entre elles.

Le groupe de processus d'exécution est constitué des processus utilisés pour exécuter le travail défini dans le plan de management de projet pour satisfaire aux exigences du projet. Je dit ce que je fais et je fais ce que je dis.

Le groupe de processus de surveillance et maîtrise sert à observer l'exécution du projet, afin de pouvoir identifier les problèmes potentiels en temps voulu et entreprendre au besoin des actions correctives. Puissant non ? Vous savez qu'il va y avoir dérapage (à moins que vous ne viviez au pays des bisounours), vous le savez, vous êtes prêts !

Enfin le groupe de processus de cloture, qu'on oublie souvent je trouve, englobe les processus utilisés pour mettre formellement fin à toutes les activités d'un projet ou d'une phase d'un projet, remettre un produit achevé ou clore un projet annulé. En gros c'est laisser propre derrière soi.

Il y a deux manières d'attaquer le PMBOK guide : par groupes de processus (les 5 cités plus haut) ou par domaine de connaissance (les 9 que nous verrons par la suite : re-ouaaaaaaaaais!)

Et vous ? Connaissez-vous cette méthodologie ? L'avez-vous expérimenté ? Je pense que tous les chefs de projet sont des Monsieur Jourdain qui s'ignorent, ils font du "PMP" sans le savoir...

2 commentaires:

Abbey Ray a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Andrew Rayy a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.